header banner
Default

Le mois le plus chaud en Suisse est celui de septembre, selon MétéoSuisse


MétéoSuisse-Blog | 29 septembre 2023

Une période durablement chaude et ensoleillée au début du mois a conduit au mois de septembre le plus chaud et localement le plus ensoleillé depuis le début des mesures. Dans certaines régions, il s’agit de la période sur 14 jours la plus chaude pour le mois de septembre. L'isotherme du zéro degré a atteint la deuxième valeur la plus élevée jamais mesurée. Au cours de la dernière décade du mois, certaines régions du Sud des Alpes ont reçu d’importantes quantités de précipitations.

  • Climat

La Suisse a connu de loin son mois de septembre le plus chaud depuis le début des mesures en 1864. Le mois a atteint une moyenne nationale de 14,2 °C, soit 3,8 °C de plus que la norme 1991-2020 (état au 29.9.2023). Le précédent record de septembre de 13,3 °C (2,9 °C au-dessus de la norme 1991-2020) datait de 1961. En Suisse, le mois de septembre s'est réchauffé de 1,4 °C entre la période préindustrielle 1871-1900 et aujourd'hui (1994-2023).

Ecart extrême par rapport à la norme

VIDEO: Climat: le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré en France | AFP
AFP

L’écart de 3,8 °C au-dessus de la norme 1991-2020 pour la moyenne nationale est proche des records. Seuls février 1990 avec 4,0 °C, juin 2003 avec 4,7 °C et avril 2007 avec 4,2 °C ont connu des écarts à la norme 1991-2020 plus élevés. Le mois d'octobre 2022 a également dépassé de 3,8 °C la norme 1991-2020.

L'écart mensuel négatif de loin le plus important a été celui de février 1956, avec 10 °C de moins que la norme 1991-2020. Tous les autres écarts mensuels négatifs depuis le début des mesures en 1864 ont été inférieurs à 8 °C. Avec une moyenne nationale de -11,9 °C, février 1956 a d'ailleurs été le mois le plus froid en Suisse depuis le début des mesures en 1864.

Période de chaleur extrême

VIDEO: Météo : un record de chaleur en septembre 2023 et continu depuis deux ans
Europe 1

La persistance d'un temps anticyclonique et ensoleillé du 1er au 11 septembre a entraîné des conditions particulièrement chaudes. Par la suite, le temps est resté chaud avec le passage à un temps changeant porté par des vents d’ouest à sud-ouest. Plusieurs sites ont finalement mesuré la période sur 14 jours la plus chaude pour le mois de septembre. Localement, les valeurs ont dépassé d'environ 2 °C les précédents records, notamment à Lucerne, à Château d'Oex et au Jungfraujoch.

De nombreux records de température

VIDEO: Climat : septembre record, 2023 se rapproche de la barre des 1,5°C de l'accord de Paris
euronews (en français)

De nouveaux records de septembre ont été établis pour la température maximale journalière sur 15 sites et pour la température moyenne journalière sur 27 sites avec des séries de mesures plus longues. Ils ont été enregistrés durant la période du 4 au 12 septembre. Les records ont été enregistrés dans différentes régions de Suisse, comme le Jura, le Valais, le Plateau, l'Engadine et les sommets. Aucun record n'a été signalé au Tessin.

Le Weissfluhjoch (2691 m) a connu un nouveau record de chaleur pour un mois de septembre avec 20,5 °C mesuré le 6 septembre, soit 2,4 °C de plus que l’ancien record de 18,1 °C qui datait de septembre 1975, ce qui est frappant. Le record établi sur la moyenne journalière de 15 °C est également supérieur de 2 °C à l'ancien record de septembre, aussi mesuré en septembre 1975.

Le nombre de jours tropicaux a également atteint des records au niveau local. Genève a enregistré 6 journées tropicales avec une température maximale journalière de 30 °C ou plus. Genève avait également enregistré 6 journées tropicales en septembre 1906. Il n’y a jamais eu plus de 6 journées tropicales en septembre à Genève depuis le début des mesures en 1864.

Deuxième plus haute isotherme du zéro degré

VIDEO: La météo du mois d'août 2050 par Evelyne Dhéliat
TF1 INFO

Dans la nuit du 3 au 4 septembre, l'isotherme du zéro degré a atteint une altitude de 5253 mètres. Il s'agit de la deuxième valeur la plus élevée jamais enregistrée. Le record de 5298 mètres n'est pas si lointain puisqu'il date du 21 août 2023. Les mesures de l'altitude quotidienne de l’isotherme du zéro degré sont effectuées depuis 1954 à l'aide de ballons-sondes envoyés depuis Payerne.

Beaucoup de soleil

VIDEO: La Chaleur de ce début d'octobre 2023 est-elle exceptionnelle ?
METEO FRANCE

Du 1er au 11 septembre, des conditions anticycloniques persistantes ont apporté beaucoup de soleil sur toute la Suisse. La seule exception a été le 5 septembre avec une couverture de nuages bas au Sud des Alpes. La période du 24 au 29 septembre a également été très ensoleillée. Au Nord des Alpes, le mois de septembre a été l'un des plus ensoleillés depuis le début des mesures. Dans la série de mesure de Lucerne, disponible depuis 1901, il s’agit du mois de septembre le plus ensoleillé depuis le début des mesures. Saint-Gall a également déjà enregistré le mois de septembre le plus ensoleillé depuis le début des mesures en 1959. Compte tenu de la fin de mois globalement ensoleillée attendue, un record d’ensoleillement pour un mois de septembre pourrait également être établi à Neuchâtel et à Pully (les deux sites ont débuté leurs mesures en 1901) ainsi qu'à Altdorf (début des mesures en 1959).

Beaucoup de précipitations au Sud des Alpes

VIDEO: Les images des dégâts et le point sur la tornade à la frontière suisse
LeHuffPost

Du 1er au 11 septembre, la plupart des stations de MétéoSuisse n'ont pas mesuré de précipitations. Avec le passage à un temps changeant porté par des vents d’ouest à sud-ouest à partir du 12 septembre, il y a eu quelques jours de précipitations, en particulier au Sud des Alpes.

Le 18 ainsi qu'entre le 20 et le 22 septembre, de fortes précipitations ont concerné le Sud des Alpes. Les cumuls journaliers les plus élevés ont été mesurés dans le nord-ouest du Tessin. Les valeurs ont atteint 145 à 169 mm. Les 21 et 22 septembre, une ligne presque stationnaire de fortes précipitations s'est développée entre les Centovalli, le Val Onsernone, la partie intermédiaire de la Valle Maggia, la partie supérieure du Val Verzasca et la partie intermédiaire de la Léventine. Ces régions ont reçu entre 150 et 250 mm de précipitations, avec des pointes locales de 300 à 350 mm mesurées en un peu plus de 12 heures.

Le canton voisin des Grisons a également connu de fortes précipitations les 21 et 22 septembre, avec des sommes comprises entre 120 et 130 mm. Vers la fin de l'événement, la neige est tombée jusqu'à 1200 m d'altitude.

Vendanges trois semaines plus tôt que la moyenne

VIDEO: Météo : ce que réserve la semaine à venir
Le Point

Les données relatives aux vendanges sont disponibles à ce jour dans 11 stations du réseau d'observations phénologiques. En moyenne, les vendanges ont eu lieu dans ces stations trois semaines plus tôt que la moyenne de la période trentenaire 1991-2020, ce qui est comparable à l'année dernière, mais en 2022, les observations de près de 40 stations ont été prises en compte pour le calcul. L'été chaud a également accéléré la maturation des fruits du sureau noir. Elle a pu être observée 12 jours plus tôt que la moyenne. La plupart des baies ont mûri en août et seulement à quelques endroits en septembre.

Des colchiques d’automne en fleurs ont été trouvés à partir du 20 août. En septembre, ils ont pu être observés à toutes les altitudes, de 400 à 1250 mètres. Leur floraison a eu lieu à peu près à une date moyenne. Toutes les parties de la plante du colchique d'automne sont très toxiques, ce qui est problématique pour les animaux, surtout dans les prairies et les pâturages. D’ailleurs, son nom synonyme est le tue-chien. Peu après la floraison, on ne voit plus aucune partie aérienne de la plante. Elle survit à l'hiver sous forme de bulbe dans le sol. En mars, les feuilles apparaissent et, à partir de la mi-avril, les capsules de graines. A partir de fin juin, les feuilles se fanent et la plante est à nouveau invisible jusqu'à la floraison.

La coloration des feuilles des arbres à feuilles caduques n'a commencé que très sporadiquement en septembre. Normalement, les sorbiers des oiseleurs changent de couleur à partir de la mi-septembre, alors qu'en Suisse, le changement de couleur du feuillage à grande échelle commence en moyenne début octobre.

Le bulletin définitif de septembre 2023 sera disponible à partir du 10 octobre 2023 dans la rubrique Publications.

Sources


Article information

Author: Matthew Gay

Last Updated: 1699480682

Views: 698

Rating: 4.4 / 5 (109 voted)

Reviews: 92% of readers found this page helpful

Author information

Name: Matthew Gay

Birthday: 2013-03-11

Address: 9765 Clark Road Apt. 608, Lake Cheryl, MT 75972

Phone: +4343993213315283

Job: Article Writer

Hobby: Camping, Survival Skills, Swimming, Cooking, Scuba Diving, Mountain Climbing, Coffee Roasting

Introduction: My name is Matthew Gay, I am a accomplished, persistent, ingenious, enterprising, candid, vibrant, risk-taking person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.